BCAA : quels bienfaits pour les personnes de plus de 40 ans ?

BCAA : quels bienfaits pour les personnes de plus de 40 ans ?

Au fil des années, notre masse musculaire tend naturellement à diminuer. Il n’est d’ailleurs pas impossible de développer, dès l’âge de 40 ans, ce que l’on appelle la sarcopénie. Heureusement, il est tout à fait possible d’y faire face à l’aide notamment de compléments alimentaires, les BCAA. Voyons-en ensemble les différents bienfaits.

Que sont les BCAA, de quoi se composent-ils ?

Le terme BCAA désigne “Branched-Chain Amino Acids” en anglais. On qualifie donc en français les BCAA comme des “acides aminés à chaîne ramifiée”. Ils comportent en effet trois de ces nutriments essentiels qui sont l’isoleucine, la leucine et la valine. Notre corps n’est pas en mesure de fabriquer lui-même ces acides aminés. Seuls l’alimentation et les compléments alimentaires comme ceux-ci permettent d’en bénéficier. 

Lire également : Les meilleurs exercices physiques pour rester en forme après 60 ans

La leucine est un acide dont le rôle est de synthétiser les protéines. De manière globale, elle s’avère indispensable pour fabriquer du muscle, d’où son intérêt pour les personnes de plus de 40 ans y compris celles souffrant de sarcopénie comme nous le verrons ci-dessous.
En termes alimentaires, la leucine est présente dans le maïs, le lait et les œufs. L’isoleucine représente une source d’énergie utilisée par les muscles même pour les mouvements du quotidien.

Enfin, 3eme nutriment des BCAA : la valine qui a pour rôle important d’aider à la construction et la réparation musculaire. Elle permet ainsi de limiter le risque de déchirements ou élongations au cours d’une pratique sportive, ou d’un simple mouvement répété du quotidien.

A découvrir également : Fonctionnement monte-escalier debout : conseils et astuces d'utilisation

Ces trois composants sont donc effectifs de manière complémentaire en apportant plusieurs bienfaits musculaires.

BCAA et sarcopénie après 40 ans

Dès l’âge de 40 ans, on note une diminution naturelle de la masse et de la force musculaires. Dans les cas les plus extrêmes, on parle de sarcopénie. Une maladie qui entraîne fragilité, fatigue, troubles moteurs et chute des performances physiques.
Aussi, la consommation de BCAA permet de faire face à ces problèmes afin de grandement limiter l’affaiblissement musculaire. Il est bien sûr vivement conseillé de coupler la consommation de ces compléments à une activité physique régulière et adaptée à sa condition physique. De la kinésithérapie peut également être prescrite et constituer un troisième pilier pour lutter contre la sarcopénie et en retarder les symptômes.

Grâce aux acides aminés essentiels, les personnes de plus de 40 ans atteintes de sarcopénie voient leur masse musculaire diminuer bien moins vite, voire augmenter, et se solidifier afin de pouvoir pratiquer une activité physique sans épuiser leurs muscles. À l’inverse, ces derniers deviennent plus robustes grâce à l’action des BCAA et d’exercices sportifs adaptés.

Autres bienfaits des BCAA

Toujours dans le domaine musculaire, les BCAA présentent d’autres bienfaits dont tout un chacun peut bénéficier. Avec l’âge, il est hélas plus difficile de perdre du poids, d’autant plus après la ménopause ou une grossesse par exemple. 

La reprise du sport complétée par la consommation de BCAA favorisant la prise de masse, ces deux actions contribuent à augmenter naturellement le métabolisme de base et transformer la graisse en muscle. 

Un moyen idéal de mincir sans s’affamer et en pratiquant une activité physique bénéfique sur de nombreux plans, physiques comme psychologiques (ex : bienfaits sur le cœur, pour la respiration, libération d’endorphines etc.)