CBD Syndrome du côlon irritable (SII)

CBD Syndrome du côlon irritable (SII)

Le syndrome du côlon irritable également connu sous le nom de colopathie fonctionnelle, est une pathologie qui touche précisément le côlon, un organe du système digestif se trouvant entre l’intestin grêle et le rectum. C’est un trouble gastro-intestinal très courant, mais aussi très difficile à soigner.

Afin de faciliter le soulagement des symptômes de la SCI, l’usage du potentiel CBD devient l’une des alternatives les plus évidentes, mais aussi les plus efficaces à adopter. Voici tout ce que vous devez savoir sur le traitement du syndrome du côlon irritable par le CBD.

A lire aussi : Quand prendre Poumon histamine ?

L’action du CBD sur le syndrome du côlon irritable

D’après les études cliniques relatives aux effets du CBD sur cette maladie intestinale, le cannabidiol est en mesure d’éliminer les nausées et de stimuler un appétit sain chez le patient. Le CBD agit également comme un agent anti-inflammatoire face au syndrome du côlon irritable. Il soulage l’inflammation sans pour autant provoquer des effets psychoactifs.

De par ses propriétés analgésiques, le CBD agit tel un antidouleur efficace dont le patient souffrant du syndrome de l’intestin irritable peut se servir en cas de besoin. Vous pouvez visiter des sites de vente spécialisés comme https://cbdetc.com/fr/ afin de vous procurer des produits de CBD.

A lire en complément : Comment soigner une personne atteinte d'Alzheimer ?

Quel produit à base de CBD prendre ?

Le principal produit à base de CBD prescrit pour atténuer les symptômes de la colopathie fonctionnelle est l’huile de CBD. Une huile équilibrée en THC peut aussi y être combinée, particulièrement pour les personnes qui ont du mal à s’endormir suite à l’ingestion du premier produit. Pendant les poussées ou des périodes d’inconfort accru, il est autorisé de prendre des huiles à teneur plus élevée en CBD.

Syndrome du côlon irritable

CBD et syndrome du côlon irritable : à propos de la recherche

Les études médicales à propos du CBD contre le syndrome du côlon irritable sont assez prometteuses. En 2008, le neurologue Ethan Russo a révélé dans ses recherches que le manque de endocannabinoïdes est une cause susceptible d’occasionner la maladie du côlon.

Or, ces endocannabinoïdes sont des cannabinoïdes naturels produits suite à des processus biologiques se trouvant à l’intérieur de l’organisme. Ainsi, cette étude consolide l’idée selon laquelle le CBD peut contribuer au soulagement de la colopathie fonctionnelle.

8 ans, plus tard, soit en 2016, le British Journal of Pharmacology a prouvé que le CBD agissait de manière positive sur les syndromes de la maladie du côlon irritable. Il contribue effectivement à calmer les crampes le long du tube digestif et à améliorer la motilité intestinale tout en diminuant par la même occasion les mouvements spontanés au niveau de l’intestin.

Constipation ou diarrhée, douleurs abdominales, nausées… Le syndrome du côlon irritable se manifeste de plusieurs façons. Si aucun remède général n’a, jusqu’à ce jour pas été découvert pour venir à bout de cette maladie, beaucoup de médecins recommandent l’utilisation du CBD afin de réduire les symptômes.

Ce concentré de cannabinoïdes se prend de préférence sous forme d’huile et aiderait à atténuer les nausées, la perte d’appétit de même que les douleurs abdominales. Les spécialistes ont constaté que le CBD a un fort potentiel pour aider ceux qui souffrent du syndrome du côlon irritable.