Qu’est-ce que l’APA en Ehpad ?

Qu’est-ce que l’APA en Ehpad ?

Vous avez besoin d’aide à domicile pour vous-même ou pour aider à subvenir aux besoins d’un proche en perte d’autonomie à domicile ? Découvrez comment fonctionne l’allocation personnalisée d’autonomie domiciliaire APA : ses bénéficiaires, les prestations couvertes, son montant, les démarches à suivre pour l’obtenir.

Qu’est-ce que l’APA ?

Mesure sociale pour les personnes âgées et dépendantes, l’APA concerne les personnes résidant à domicile mais également celles qui sont hébergées dans des institutions. Il a pour but d’aider à financer les aides et les services dont la personne dépendante a besoin pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. On distingue donc :

A découvrir également : Le minimum vieillesse et le minimum contributif

  • Allocation Allocation d’autonomie APA personnalisée
  • dans un établissement qui contribue au financement du taux de dépendance fixé par l’EHPAD ou un autre organisme médico-social institution

  • L’allocation personnalisée d’autonomie APA à domicile qui contribue au financement du plan d’aide à domicile mis en place par l’équipe médico-sociale du ministère de

L’APA est payé par les services ministériels résidence .

Lire également : Pouvez-vous avoir plusieurs plans d'épargne retraite ?

Qui peut bénéficier de l’ABS à domicile ?

L’allocation personnalisée d’autonomie résidentielle (APA) concerne :

  • Résidents de France âgés de plus de 60 ans
  • Justifiant une perte d’autonomie évaluée par l’équipe médico-sociale départementale (EMS) au RIF 1 à 4 selon la grille nationale d’évaluation AGGIR
  • à domicile ou avec un soignant familial

Il s’agit d’un droit universel : l’accès à l’ABS n’est pas soumis à des conditions de ressources. En revanche, le montant de l’aide accordée varie en fonction du revenu, avec une charge plus lourde pour les personnes ayant des revenus plus élevés.

Quels sont les avantages de l’ABS à la maison ?

Le Personalized Home Autonomy Allowance (APA) couvre une partie des dépenses nécessaires au maintien à domicile de la personne âgée en situation de dépendance. Ces dépenses, incluses dans le plan d’assistance mis en place par l’équipe médico-sociale locale, peuvent inclure  :

  • Travaux
  • Aménagement du logement pour favoriser la mobilité

  • Équipement technique : barres d’appui, rampes d’accès, dispositifs d’assistance à distance
  • Services personnels tels que le portage de repas
  • Services d’aide à domicile tels que ceux offerts by Ad Seniors : aide aux repas, toilette, mobilité, entretien du domicile, soins de nuit.

Demandez un devis pour l’aide à domicile AD Seniors et obtenez une réponse dans les 48 heures .

Je demande un devis Comment faire une demande d’APA ?

La demande d’APA doit être envoyée aux services du département de résidence de la personne concernée, par courrier , à l’adresse indiquée dans le dossier.

Il est possible d’obtenir un dossier de demande auprès du Conseil général, du CCAS de la municipalité, ou d’un point d’information local dédié aux personnes âgées.

Les pièces doivent être fournies avec le formulaire de demande d’allocation :

  • La photocopie de la pièce d’identité
  • La photocopie du dernier avis d’impôt sur le revenu et du dernier avis d’impôt foncier, le cas échéant
  • relevé d’assurance-vie

  • A RIB

AD Seniors vous aide dans le processus de demande d’aide financière pour des services d’aide à domicile. N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier du soutien de nos conseillers.

Il est à noter que le dossier de candidature APA comprend une application CMI simplifiée Nous contacter (carte d’inclusion de mobilité).

Comment l’APA est-il évalué ?

Pour examiner une demande d’APA, les services départementaux mandatent une équipe médico-sociale pour évaluer le degré de perte d’autonomie de la personne selon les critères de la grille AGGIR, qui sert de référence pour l’APA au niveau national.

Selon son niveau de dépendance, la personne est classée dans la RGI 1, 2, 3, 4, 5 ou 6, le niveau 1 correspondant au niveau de dépendance le plus élevé.

Un plan de soutien est mis en place si la personne âgée tombe sous IRM 1 à 4. Elle peut bénéficier d’une aide financière de l’APA pour financer des mesures visant à maintenir l’ installation de son domicile.

Une personne classée RGI 5 ou 6 ne peut pas bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie APA à domicile. Elle peut toutefois demander un ARDH auprès de sa caisse de retraite pour aider à financer les services d’aide à domicile après son retour d’une période d’hospitalisation.

Aides non cumulables avec APA

L’ABS à la maison ne peut pas être combiné avec :

  • ARDH puisqu’il s’agit de personnes classées GIR 5 et 6, non éligibles à l’APA L’
  • aide à domicile accordée sur un
  • base

  • L’indemnité d’invalidité PCH
  • La prestation supplémentaire pour le recours à un tiers PCRTP (l’APA, en revanche, peut la remplacer s’il s’avère plus avantageux)
  • L’augmentation pour l’assistance constante d’un tiers

personne Comment l’APA est-il payé ?

Après examen du dossier et calcul du montant accordé, l’APA est payé dans le mois suivant la notification d’attribution.

Le montant de l’APA peut être payé chaque mois  :

  • Directement au bénéficiaire par virement bancaire
  • Directement au bénéficiaire sous forme de bons d’emploi du service universel CESU à utiliser pour payer l’aide à domicile
  • Directement au service d’aide à domicile

Le paiement APA peut être suspendu pendant une période d’hospitalisation. Une révision du plan d’assistance, et donc du montant de l’APA, peut également être demandée si les besoins de la personne dépendante évoluent .

Voir les services d’aide à domicile Pour en savoir plus

À propos des avantages couverts par l’allocation personnalisée d’autonomie résidentielle (APA)

A propos de l’évaluation des dépendances pour l’assignation