Pouvez-vous avoir plusieurs plans d’épargne retraite ?

Pouvez-vous avoir plusieurs plans d’épargne retraite ?

Pour de nombreux salariés, la retraite est souvent une source de tracas, notamment sur le plan financier. Afin de remédier à cela, plusieurs solutions ont été mises en place. Parmi les options destinées à garantir une retraite sereine, on retrouve le PER (Plan d’Épargne Retraite). Ce type d’épargne, qui fonctionne avec des versements libres ou programmés, permet aux souscripteurs de se construire un capital qu’ils débloquent à la retraite.

Oui, vous pouvez avoir plusieurs plans d’épargne retraite

La détention de plusieurs plans d’épargne retraite est possible dans certains cas spécifiques. Comme le démontrent de nombreux sites spécialisés dans le domaine comme www.mypensionxper.com, cette solution peut être envisagée par les salariés qui veulent choisir eux-mêmes leur contrat. Ils pourront donc souscrire un PER individuel qui viendra compléter le PER obligatoire fourni par leur entreprise. Vous pourrez également avoir plusieurs plans d’épargne retraite si vous détenez un PER auprès d’une banque traditionnelle et que vous souhaitez profiter de conditions plus avantageuses en souscrivant un PERIN en ligne.

A lire également : Qui doit payer l'Ehpad ?

Vous avez aussi la possibilité de vous tourner vers cette alternative pour mieux exploiter la variété d’offres proposées par les différents assureurs. Les conditions générales de fonctionnement peuvent en effet être identiques, mais les termes d’investissement changent en fonction des contrats. Parmi les facteurs de différenciations, on peut par exemple citer la rentabilité, les options, les tarifs, le mode de gestion, l’accessibilité, etc. L’ouverture de plusieurs plans d’épargne retraite supplémentaires peut ainsi s’avérer très utile pour combler les lacunes d’un autre contrat.

Chaque plan d’épargne retraite a ses propres avantages et inconvénients

Quel que soit le plan d’épargne retraite que vous souscrivez, vous bénéficierez de certains avantages spécifiques, mais vous serez également confronté à quelques inconvénients. En ce qui concerne les avantages, chaque PER offre au titulaire un profit fiscal affilié à ses revenus, afin de l’encourager à adopter un projet d’épargne à long terme. Les PER individuels mettent à disposition des souscripteurs des versements libres qui sont déductibles du revenu taxable selon le plafond imposé. Pour les souscripteurs âgés de moins de 70 ans, les PER assurantiels héritent des avantages successoraux offerts par l’assurance vie.

A lire aussi : Qui verse la pension de retraite ?

De plus, les PER collectifs contribuent à faciliter l’épargne grâce au système de déduction fiscale. Ils peuvent être facilement transférés si le titulaire change d’employeur ou de profession. Le principal inconvénient des plans d’épargne retraite est qu’ils désavantagent les contribuables qui sont faiblement imposés. Chaque PER possède ses conditions particulières tout en partageant une enveloppe unique. Le capital à la sortie est aussi rattaché au taux d’impôts sur le revenu.

plan épargne retraite

Consultez un conseiller financier pour déterminer le plan qui vous convient le mieux

Pour choisir le plan d’épargne retraite qui correspond le mieux à votre situation, il est fortement recommandé de vous faire accompagner d’un conseiller financier. Le rôle de ce professionnel consiste à vous dénicher un PER adapté à vos objectifs financiers et à toutes les charges auxquelles vous devrez faire face durant votre retraite. Il devra vous proposer les meilleures stratégies à adopter en fonction de votre capacité budgétaire pour atteindre facilement les objectifs que vous vous êtes fixés. Pour vous aider à déterminer le plan d’épargne retraite qui vous convient le mieux, le conseiller financier prendra notamment en compte :

  • le montant et la fréquence exigés pour les versements,
  • les garanties complémentaires,
  • la possibilité de gestion du plan en ligne,
  • le montant de la rente viagère à débloquer à la fin de l’épargne.

Vous pourrez trouver un conseiller financier qualifié grâce à des plateformes telles que LinkedIn ou Google. Il est également possible de demander des recommandations à vos proches ou à d’autres professionnels comme un banquier, un avocat ou un comptable.