3 habitudes à prendre dès 30 ans pour préparer sa retraite

3 habitudes à prendre dès 30 ans pour préparer sa retraite

La trentaine est le moment idéal pour acquérir de nouvelles compétences financières qui peuvent vous aider à prendre le contrôle de vos finances. Ces habitudes financières peuvent vous aider à éviter les dettes, à épargner davantage et à créer un plan solide pour votre avenir. Si vous souhaitez lire 3 conseils pour mieux gérer votre argent, cet article est fait pour vous. On fait le point !

1. Dépensez moins que vous ne gagnez

De nombreuses personnes commencent à gagner plus d’argent en vieillissant. Du moins, c’est l’idée que l’on s’en fait. Quelque chose peut se produire lorsque vous commencez à gagner plus : vous commencez à dépenser en fonction de vos revenus. C’est ce qu’on appelle parfois la dérive du mode de vie ou l’inflation du mode de vie. L’idée est que lorsque vous commencez à gagner plus d’argent, vous pouvez en dépenser davantage pour des articles non essentiels… Une plus belle voiture, plus de restaurants, des vêtements plus chers, etc. Après des années d’économies, il est bon de gagner enfin assez d’argent pour se permettre quelques petits luxes. Il n’y a rien de mal à dépenser un peu plus pour soi lorsque l’on commence à gagner de l’argent, mais le problème est que l’on fait passer ces extras avant la santé globale de sa vie financière.

A lire également : Comment fonctionne les miles Air France ?

2. Épargnez avant de dépenser

L’une des façons les plus simples d’économiser de l’argent est d’épargner avant de dépenser. C’est le genre de conseil en matière de finances personnelles que vos parents vous ont peut-être donné, et vous l’avez probablement vu mentionné ailleurs aussi. C’est l’une de ces choses qui semblent trop simples pour être efficaces. En réalité, c’est l’un des moyens les plus efficaces d’économiser de l’argent. Voici comment cela fonctionne : chaque mois, avant de payer toute autre facture, mettez de l’argent de côté. C’est-à-dire qu’avant de penser à vous faire des cadeaux personnels, vous devez payer votre hypothèque et verser de l’argent sur votre épargne. Si vous souscrivez un PER (plan d’épargne retraite) auprès d’un assureur comme la Macif, pensez à programmer un versement au moment de votre paie afin de ne pas être surpris par vos dépenses. [Obtenir plus d’informations].

3. Parlez d’argent avec votre partenaire

À la trentaine, vous êtes peut-être marié, engagé dans une relation à long terme ou sur le point de l’être. Vous et cette personne allez devoir vous sentir à l’aise pour parler d’argent. Nous vous conseillons de planifier un point mensuel pour mettre à plat tous vos objectifs et vos dépenses. Cela vous permettra d’avoir une meilleure visibilité sur le mois suivant et ainsi de faire attention à certains points si vous avez trop dépensé. Si vous ne faites pas encore quelque chose comme ça, intégrez-le dans votre routine. Trouvez un moment qui vous convient à tous les deux, allez-y avec un esprit ouvert et parlez honnêtement de vos préoccupations et de vos objectifs. Garder les choses pour vous ne vous aidera pas et votre partenaire risque fort de s’en rendre compte plus tard !

A lire en complément : Pourquoi choisir le métier d'accompagnant éducatif et social ?

Nous vous remercions d’avoir pris de votre temps pour lire notre article. Nous espérons qu’il vous permettra de faire de nombreuses économies. Gardez en tête que vous serez content d’avoir de l’argent de côté lorsque vous partirez à la retraite !

4 Investissez dans des produits financiers adaptés à votre profil

Investir tôt est l’une des meilleures décisions que vous puissiez prendre pour préparer votre retraite. Les investissements les plus courants sont les actions, les obligations et l’immobilier. Cela ne signifie pas nécessairement que ce sont ceux qui conviennent le mieux à vos objectifs ou à votre profil d’investisseur.

Les actions et les obligations peuvent être risquées si vous n’avez aucune expérience en la matière, mais il existe aussi d’autres options telles que les fonds indiciels ou encore le PEA (Plan Épargne Actions) qui permettent de diversifier ses placements tout en limitant les risques.

L’immobilier est souvent considéré comme un bon moyen d’investissement, mais il peut s’avérer coûteux et nécessiter beaucoup de temps et d’énergie. Si vous êtes prêt pour cet engagement financier important, alors c’est une excellente option.

La clé ici est de faire attention aux produits financiers proposés par chaque institution financière. Faites surtout attention aux frais liés à ces produits, car ils peuvent vraiment grignoter vos gains sur le long terme !

Gardez toujours à l’esprit qu’il y a un équilibre entre le risque et la récompense lorsqu’il s’agit d’investir. Prenez donc toujours en compte votre profil personnel avant toute prise de décision concernant un placement donné.

Nous espérons que ces trois habitudes vous ont aidé dans la préparation de votre retraite. N’hésitez pas non plus à consulter un professionnel pour avoir la meilleure stratégie d’investissement possible et ainsi anticiper votre retraite sereinement.

5 Faites le point sur votre future retraite et adaptez votre épargne en conséquence

Maintenant que vous avez pris des habitudes pour préparer votre retraite, il est temps de faire un bilan de ce que sera cette dernière afin d’adapter vos économies à la réalité.

Pour cela, commencez par consulter régulièrement les informations du gouvernement concernant les réformes fiscales ou encore le montant minimum de pension versée chaque année. Il faut se renseigner sur les différentes cotisations sociales ainsi que sur les modalités liées au départ à la retraite anticipée.

Une fois ces éléments en tête, refaites le calcul de vos besoins financiers pour pouvoir prétendre à une vie décente durant vos années sans activité professionnelle. Si vous constatez qu’il y a un écart entre ce dont vous disposez actuellement et celui dont vous aurez besoin plus tard, n’hésitez pas à ajuster votre stratégie d’épargne dès maintenant.

C’est dans cette optique qu’envisager une solution complémentaire telle que l’investissement dans l’immobilier locatif peut être judicieux. Effectivement, si cet investissement est bien choisi et effectué avec rigueur (localisation attractive pour les loyers perçus), il pourrait constituer un revenu supplémentaire non négligeable pouvant satisfaire des besoins futurs lorsqu’ils se présenteront.

Il faut toutefois préciser ici que nous parlons d’une option qui demande beaucoup plus de travail personnel car elle implique notamment la gestion quotidienne du logement loué (problèmes techniques • fuite, etc.), mais aussi des conflits locataires • propriétaire.

N’oubliez pas aussi de faire le point sur vos différents contrats d’épargne tels que l’assurance-vie, le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) et autres afin de vous assurer qu’ils sont toujours adaptés à votre situation actuelle. Si ce n’est pas le cas, il est temps de les mettre à jour et éventuellement songer à en souscrire d’autres plus appropriés tels que Madelin pour les travailleurs indépendants ou encore PERE pour certains salariés.

Prenez l’habitude dès maintenant d’établir des projections financières régulières au moins une fois par an. Ces projections permettent non seulement d’avoir un suivi actualisé de votre épargne mais aussi de réajuster si besoin la stratégie future quant aux économies planifiées.

Sachez que préparer sa retraite ne se fait pas du jour au lendemain ; cela demande patience, rigueur et organisation. En prenant dès maintenant ces trois habitudes • vivre frugalement, investir judicieusement et communiquer avec son partenaire financier -, vous êtes sûrs de prendre une longueur d’avance vers cette destination.

6 Évitez les dettes à long terme

Le dernier point que nous allons aborder pour préparer sa retraite est peut-être le plus délicat à mettre en place : éviter les dettes à long terme.

Cela peut paraître évident, mais c’est un problème dont beaucoup de gens souffrent. Les prêts étudiants, les cartes de crédit et les hypothèques font partie des dettes qui peuvent vous suivre pendant des décennies. Si vous avez actuellement une certaine dette, il faut commencer à la rembourser dès maintenant.

Effectivement, si ces dettes ne sont pas gérées rapidement, elles risquent de s’accumuler avec le temps et d’avoir un impact sur votre capacité à économiser pour votre avenir financier. Plus tôt vous pouvez éliminer vos dettes importantes telles que celles qui génèrent des intérêts élevés (carte de crédit), plus vite vous pouvez investir cet argent dans une source d’économie à long terme comme l’immobilier ou l’assurance-vie (selon vos objectifs).

D’autre part, essayez autant que possible d’éviter d’autres types de prêts tels que ceux contractés pour acheter une voiture neuve ou encore un bateau. Bien qu’il soit parfois nécessaire de prendre ce type de décision financière importante pour maintenir sa qualité de vie quotidienne ou professionnelle, assurez-vous toujours qu’elle correspond aussi aux besoins fondamentaux. Vous devez aussi être vigilant quant au niveau du taux annuel effectif global (TAEG) car cela affectera directement la somme totale que vous devrez rembourser sur la durée du prêt.

Pour préparer sa retraite efficacement dès 30 ans, il faut prendre des habitudes saines telles que vivre frugalement, investir judicieusement et communiquer avec son partenaire financier. Il faut faire le point sur votre future retraite et adapter votre épargne en conséquence tout en évitant les dettes à long terme. En mettant en place ces trois habitudes clés, vous pouvez être sûr de construire un avenir financier solide qui vous permettra d’avoir une vie décente après votre départ à la retraite.

7 Pensez à diversifier votre portefeuille d’investissement pour minimiser les risques

Le septième point que nous allons aborder est de penser à diversifier votre portefeuille d’investissement pour minimiser les risques.

Vous devez prendre en compte le risque associé. Si vous voulez éviter les fluctuations du marché boursier et obtenir des rendements modestement stables, alors il peut être judicieux pour vous d’investir principalement dans des obligations gouvernementales ou des comptes bancaires.

Un investisseur plus jeune sera souvent encouragé à prendre plus de risques parce qu’il a beaucoup plus longtemps pour récupérer ses pertes financières par rapport aux personnes plus proches de la retraite qui pourraient ne pas vouloir prendre autant de risques.

Vous devez diversifier votre portefeuille d’investissement en fonction de vos objectifs financiers et des risques que vous êtes prêt à prendre. Il n’y a pas une seule stratégie qui convienne à tous les investisseurs, donc prenez le temps d’examiner toutes les options disponibles avant de faire un choix final. En agissant dès maintenant et en prenant ces habitudes tôt, vous pouvez être sûr que votre future retraite sera remplie d’autonomie financière et sans stress financier.