Le coût d’une résidence senior

Le coût d’une résidence senior

Un bon nombre de seniors recherchant un lieu de vie sécurisé et confortable se laisse convaincre par la résidence senior. En effet, si vous avez plus de 60 ans et si vous êtes autonome, vous pouvez décider de vivre dans une résidence senior. Y vivre a un coût qu’on dit souvent abordable, mais combien cette installation coûte réellement ?

Les tarifs sont variables

Lorsque le maintien à domicile ne répond plus aux besoins d’un senior, il peut envisager son installation en résidence senior. Cette alternative leur permet de profiter d’une bonne sécurité et d’un confort optimal. En effet, en résidence senior, on propose un logement adapté aux besoins des personnes âgées et différents services.

A découvrir également : Senior : comment rester autonome dans votre vie quotidienne ?

Dans toutes les résidences seniors, les tarifs sont différents et ils peuvent aller du simple au double. Cette différence de prix s’explique notamment par :

    A voir aussi : Les avantages d'une vie active à l'âge avancé

  • L’emplacement géographique et le standing de la résidence senior,
  • Le type de la taille de logement,
  • Les services de base,
  • Les services supplémentaires affichés à la carte.

Dans une résidence sénior Montpellier, le résident a le choix entre un studio, un appartement T2 ou un T3. Ces logements peuvent être proposés à la location ou à l’achat. Pour ce qui est de la location, le loyer est souvent conforme aux loyers du marché immobilier local. En tout cas, la plupart des résidences affichent un loyer compris entre 600 et 700 euros.

Qui dit location, dit également charges locatives et on les a dans les résidences seniors. Ces charges locatives peuvent inclure les services de base. Le résident peut aussi prendre des services supplémentaires qui peuvent être facturés à la consommation ou sous forme de forfaits.

Le coût des prestations en résidence senior

Au sein d’une même résidence, deux résidents, même s’ils ont pris le même type de logement, ne payeront pas forcément le même prix pour leur installation. Ce sont les prestations qu’ils ont prises qui vont faire cette différence. Dans les résidences seniors, on a les « charges locatives ». Ce sont les charges de copropriété qui vont servir à l’installation, à l’entretien et à l’utilisation des zones collectives. Tous les résidents, qu’ils utilisent ou non les espaces communs, doivent payer ces charges locatives.

Lorsqu’on se renseigne auprès d’une résidence senior, il faut bien questionner ce qui est inclus ou non dans ces charges locatives. Il se peut que les charges de services relatives au fonctionnement de la résidence, comme les frais liés à la coordination des activités et des services, ne soient pas toujours incluses. C’est bien là qu’on peut vous facturer un tarif d’adhésion.

Les services de base ne sont pas toujours inclus. Ils sont d’ailleurs facturés le plus souvent sous forme de forfait pour que le résident puisse profiter de la restauration, des activités et des animations. Pour les autres services comme la blanchisserie et l’aide à domicile, on peut vous les facturer à la consommation.

Les aides pour financer l’installation en résidence senior

L’installation en résidence senior n’est pas accessible à tous car elle peut s’avérer onéreuse. Toutefois, certaines aides existent. Si vous êtes locataire ou accédant à la propriété, vous pouvez utiliser l’aide personnalisée au logement ou l’allocation de logement social pour financer une partie de votre installation en résidence senior. Si lors du test d’évaluation d’autonomie, vous avez obtenu un GIR 4 et si la résidence accepte de vous recevoir, vous pouvez solliciter l’allocation personnalisée d’autonomie. Comprenez bien que les conditions d’éligibilité à ces aides ne sont pas les mêmes, donc renseignez-vous bien.

Les facteurs qui influencent le coût d’une résidence senior

Le coût d’une résidence senior peut varier en fonction de plusieurs facteurs. La localisation géographique de la résidence est un élément déterminant. En effet, les prix peuvent être plus élevés dans certaines zones que dans d’autres.

L’état des lieux et les prestations proposées sont aussi des facteurs à prendre en compte. Si la résidence dispose, par exemple, d’une salle de sport ou encore d’un espace bien-être, le coût sera probablement plus important. De même pour les services inclus tels que le ménage ou encore la restauration.

Le choix du type de logement aura aussi une incidence sur le prix final. Un studio sera moins cher qu’un appartement avec deux chambres et une terrasse privative.

Il faut noter que certaines résidences seniors ont développé des programmes spécifiques pour répondre aux besoins des personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme Alzheimer qui nécessitent une prise en charge particulière pouvant impacter le coût global.

Il faut se renseigner auprès des professionnels (services sociaux territoriaux…) afin de savoir exactement à quoi vous devez vous attendre et quelles seront vos obligations financières.

Comment comparer les offres de résidences seniors pour trouver le meilleur rapport qualité-prix

Pour trouver la meilleure résidence senior, vous devez vous assurer que la résidence dispose des équipements nécessaires à une vie confortable et agréable pour le retraité.

Le choix du type de logement doit aussi être réfléchi en fonction des besoins spécifiques du futur locataire. Si celui-ci a besoin d’une aide permanente, un appartement situé près des services sera plus adapté qu’un studio isolé.

Il ne faut pas oublier l’emplacement géographique, qui peut jouer un rôle très important dans le choix final. La proximité avec les commerces et les transports publics est souvent un élément déterminant pour faciliter la vie quotidienne.

Vous devez vous renseigner sur les tarifs pratiqués par chaque résidence senior. Les prix peuvent varier selon la localisation géographique ou encore selon les prestations incluses dans l’offre. Vous devez réaliser une comparaison entre plusieurs offres afin d’avoir une idée précise du coût global.

Mais attention, le prix ne doit pas être le seul critère retenu lors du choix final. Le bien-être et le confort doivent primer car c’est là tout l’enjeu : se sentir chez soi tout en étant entouré(e) si nécessaire !