Monte Escalier : Zoom sur les différents tarifs !

Monte Escalier : Zoom sur les différents tarifs !

En France, les chutes à domicile font partie des principales causes de mortalités chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Chaque année, il est estimé à près de 400 000 le nombre de séniors victimes de chutes accidentelles dans leur logement. Heureusement, en installant un monte-escalier dans sa maison, il est possible de limiter considérablement le risque de chute dans les escaliers. Découvrez ici les différents tarifs de ce dispositif.

Le monte-escalier : qu’est-ce que c’est ?

Le monte-escalier est un appareil qui permet aux personnes âgées ou celles à mobilité réduite d’accéder sans difficulté aux étages de leur habitation. Concrètement, il s’agit d’un dispositif qui permet de se déplacer du bas vers le haut et vice versa. Composé d’un siège électrique et de rails, le monte-escalier se décline en plusieurs modèles. Les principaux modèles sont :

A lire aussi : Etiquette vêtement à coudre : avantages et options personnalisées

  • le monte-escalier droit ;
  • le monte-escalier tournant ;
  • le monte-escalier debout ;
  • le monte-escalier colimaçon ;
  • et le monte-escalier extérieur.

Chaque modèle a ses avantages et un prix qui varie en fonction de certains critères. Les enseignes de vente mettent à la disposition des personnes qui souhaitent acheter et installer un monte-escalier des plateformes pour connaître les prix de chaque modèle.

Le prix d’un monte-escalier droit

Le monte-escalier droit est le dispositif idéal pour les escaliers droits ou linéaires qui ne présentent aucune variation de pente et qui n’ont aucune courbe. Le prix de cet équipement étant réduit, il fait partie des modèles les plus abordables sur le marché. En effet, entre l’achat et la pose de ce modèle, il faut prévoir au minimum 2 500 euros. S’il s’agit d’un modèle haut de gamme, le tarif du monte-escalier droit peut s’élever jusqu’à 5 000 euros.

A lire également : Les services d'aide aux aidants familiaux pour mieux soutenir leurs proches

Le prix d’un monte-escalier tournant

Dans certaines maisons, les escaliers sont conçus avec des courbes et présentent de nombreux virages ainsi que des changements de pente. Si vous avez ce type d’escalier, il est préférable d’opter pour un monte-escalier tournant afin de faciliter le déplacement entre les paliers. Le prix d’un monte-escalier tournant varie entre 6 000 et 12 000 euros. Le tarif d’un monte-escalier tournant est déterminé par des paramètres tels que la hauteur de l’escalier, l’inclinaison de la pente, les finitions et les personnalisations souhaitées.

Le prix d’un monte-escalier debout

Le monte-escalier debout ou monte-escalier perche est un modèle sur lequel on ne retrouve aucun siège puisque l’utilisateur reste debout. Le monte-escalier debout est néanmoins équipé d’outils qui permettent d’améliorer le confort de l’utilisateur pendant ses déplacements. Conseillé aux personnes qui possèdent une canne, le monte-escalier debout est un modèle dont l’achat coûte entre 3 000 et 12 000 euros compte tenu des options et du type d’escalier.

Le prix d’un monte-escalier colimaçon

Ce type de monte-escalier est fabriqué pour les escaliers colimaçons qui ont la particularité d’être assez étroits. Le monte-escalier colimaçon a l’avantage de suivre parfaitement les virages les plus tortueux. Le prix du monte-escalier colimaçon débute à 8 000 euros et peut atteindre 12 000 euros en fonction des personnalisations voulues.

Le prix d’un monte-escalier extérieur

Le monte-escalier extérieur est un modèle qui est installé en extérieur dans le but de faciliter les déplacements hors de la maison. Le monte-escalier extérieur est un dispositif fabriqué avec des matériaux qui ont une bonne résistance aux intempéries. Son prix est compris entre 4 000 et 12 000 euros.

Les critères qui influencent le prix d’un monte-escalier

Le coût d’un monte-escalier peut varier selon différents critères. Voici les éléments qui influencent le prix :

Les fabricants de monte-escaliers proposent des gammes variées et adaptées aux besoins spécifiques. Les grandes marques comme Stannah, Handicare ou ThyssenKrupp sont généralement plus chères que les modèles moins connus.

Il existe deux types de rails : droit et courbe. Le rail droit est plus simple à installer car il suit une ligne droite et ne nécessite pas de modification particulière. Si votre escalier comporte des virages ou des paliers, un rail courbe sera nécessaire pour assurer la continuité du trajet. Ce dernier est donc plus onéreux en raison de sa conception surdimensionnée.

Selon l’environnement dans lequel vous souhaitez installer votre monte-escalier (intérieur/extérieur), l’installation peut être complexe ou non standardisée, ce qui augmente le coût total du projet.

Certains modèles sont équipés d’options supplémentaires telles que des commandements vocaux ou un joystick ergonomique pour faciliter l’utilisation quotidienne par une personne souffrant d’une déficience physique importante. Cette personnalisation pourrait impacter sur la note finale.

Comment choisir le bon monte-escalier en fonction de son budget?

Maintenant que vous connaissez les paramètres qui influencent le coût d’un monte-escalier, voici quelques conseils pour choisir le bon modèle en fonction de votre budget.

Premièrement, déterminez vos besoins spécifiques : quelle est la longueur de votre escalier ? Y a-t-il des virages ou des paliers à prendre en compte ? Devez-vous installer un monte-escalier intérieur ou extérieur ?

Établissez un budget réaliste. Le prix moyen d’un monte-escalier peut varier entre 2000 et 8000 euros selon les critères mentionnés précédemment. Si vous avez besoin d’un rail courbe ou si l’installation sera compliquée, attendez-vous à payer davantage.

Comparez les différentes marques et modèles disponibles sur le marché. Demandez plusieurs devis et prenez le temps de comparer les tarifs proposés par différents fournisseurs afin de trouver la meilleure offre correspondant à votre budget. Assurez-vous aussi que le prestataire choisi soit fiable et réputé pour son professionnalisme.

N’oubliez pas que certains organismes offrent des aides financières aux personnes souffrant d’une déficience physique importante (APA…) pour financer leur équipement médicalisé. N’hésitez donc pas à vérifier si vous êtes éligible auprès de ces institutions avant l’achat du matériel.

Les informations données sont destinées à titre indicatif uniquement et ne remplacent en aucun cas une consultation médicale professionnelle.