Quelles sont les aides pour aménager la salle bain ?

Quelles sont les aides pour aménager la salle bain ?

La salle de bain est e pièce essentielle d’une maison, elle vous permet de maintenir une bonne hygiène et de maintenir un excellent niveau de confort dans votre maison. C’est pourquoi l’état de cet espace souvent négligé doit absolument être irréprochable, ce qui nécessite parfois une rénovation. Cependant, il s’avère que faire un rafraîchissement dans des pièces humides coûte souvent cher… Heureusement, pour lutter contre la précarité, l’État et d’autres organisations offrent une aide financière pour aider chaque ménage à rénover la salle d’eau. Nous avons rassemblé toutes les aides financières nécessaires pour rénover la salle de bain et la rendre plus confortable, saine et fonctionnelle. Découvrez-les !

Aide financière pour la rénovation de la salle de bain : subventions axées sur l’accessibilité

A lire aussi : L'Ascenseur de Santa Justa à Lisbonne, les points importants à savoir

Dans le cadre d’une rénovation de salle de bain, ces aides sont destinées à adapter un logement conforme aux normes PMR afin d’améliorer le confort des personnes handicapées ou handicapées physiques (en particulier avec l’âge). La salle de bain est une pièce qui doit particulièrement être repensée dans ce type de cas, c’est pourquoi il convient de la modifier pour la rendre accessible aux personnes à mobilité réduite et pour composer un lieu sain et sûr pour la vie quotidienne.

Le crédit d’impôt

Parmi les aides financières pour rénover la salle de bain, il y a le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), mais aussi le crédit d’impôt pour l’accessibilité ! Ce dernier s’adresse aux victimes d’un ou plusieurs handicaps et permet la réalisation de travaux visant à améliorer l’accès et la sécurité au sein de l’habitat. Vous pouvez donc l’utiliser pour :

Lire également : C'est quoi le maintien à domicile ?

  • L’installation d’un revêtement de sol antidérapant ;
  • L’installation d’un receveur de douche à profil bas ;
  • La surélévation des toilettes ;
  • L’installation d’un siège de douche mural ;
  • L’intégration d’un lavabo réglable en hauteur.

Pour bénéficier de ce régime d’exonération fiscale , vous devez avoir une pension d’invalidité d’au moins 40 %, mais également être titulaire d’une carte « inclusion mobilité ». Enfin, vous devez avoir accès à l’allocation d’autonomie personnalisée (APA). Si vous faites partie de ces profils, vous pourrez alors bénéficier d’un crédit allant jusqu’à 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 euros pour un couple.

Les aides d’Anah

L’Anah vous aide dans le cadre d’une rénovation de salle de bain. En effet, pour rendre votre salle de bain plus accessible à vos conditions de vie, il existe le programme « Living Easy ». Ce programme accorde une prime aux propriétaires privés qui souhaitent améliorer l’accessibilité de leur logement. L’Agence nationale du logement prend en charge jusqu’à 50 % du montant de votre travail, hors taxes. Pour bénéficier de cet avantage financier, vous devez être propriétaire d’un logement d’au moins 15 ans, avoir un revenu n’excédant pas le plafond établi pour l’appareil et faire appel à un professionnel qualifié de RGE.

Sachez que les services sont également de précieux alliés pour la rénovation de votre salle de bain. Ils offrent le service d’indemnisation des personnes handicapées, le PCH . Ce dernier aide les ménages à financer des travaux de rénovation s’ils impliquent l’adaptation de la chambre aux besoins des occupants. Le PCH est soumis à certaines conditions :

  • Âge ;
  • Autonomie ;
  • Ressources ;
  • Résidence principale.

En outre, le dossier de demande doit être déposé avant l’âge de 60 ans. Si vous remplissez les conditions, vous pouvez vous attendre à 1 500 euros pour des travaux pour un coût de 10 000 euros tous les 10 ans.

Les fonds de pension

Sachez que l’aide de la caisse de pension pour l’adaptation du logement est également disponible ! En effet, certains d’entre eux proposent une aide pour faciliter le quotidien des personnes âgées dans la salle de bain et les autres pièces de la maison. Cette subvention concerne le remplacement d’une baignoire par une douche, l’installation d’un revêtement antidérapant ou encore l’installation de certains équipements de sécurité.

Subventions pour le logement

Action Logement est une organisation qui lutte contre la précarité énergétique, mais plus généralement contre la précarité du logement. Il s’avère qu’il a de l’aide pour adapter le logement au vieillissement. Cette aide s’adresse aux retraités de plus de 70 ans, issus du secteur privé et aux revenus modestes. Avec elle, ils peuvent améliorer considérablement leur logement puisqu’il offre jusqu’à 5 000 euros de soutien pour chaque ménage. Accordée à condition de ressources, uniquement aux résidences principales, l’assistance d’Action Logement est utile pour :

  • La construction d’une douche à l’italienne ;
  • L’installation d’un plateau antidérapant et extra plat ;
  • L’adaptation d’un lavabo pour mobilité réduite ;
  • L’installation de barres d’appui ;
  • L’élévation des toilettes.

Aide financière pour améliorer la performance énergétique de la salle d’eau

Depuis 2012, le réchauffement climatique ne peut plus être ignoré et il est en partie causé par les logements gourmands en énergie. C’est pourquoi l’État a mis en place de nombreuses aides financières dont le but est de faciliter la transition énergétique et ainsi de rendre le monde du logement plus vert. Très rapidement, d’autres organisations ont emboîté le pas et ont également offert leurs subventions. Ainsi, les Français peuvent réaliser des travaux de rénovation énergétique pour obtenir une performance énergétique plus écologique et plus efficace ! Précisément, ces subventions sont également disponibles dans le cadre de l’aide financière pour rénover la salle de bain.

Sachez que ce type de réalisation vous permet d’économiser de l’argent grâce à une réduction de la consommation d’énergie entraînant une réduction du total de vos factures d’énergie. Vous avez donc la possibilité de profiter d’un confort thermique sur mesure tout en faisant un bon investissement !

Aide financière pour rénover les toilettes : Ma Prime Rénov’

Destiné à la rénovation d’une résidence principale, ce bonus offre la possibilité d’améliorer la performance énergétique de votre salle de bain. En effet, il s’agit d’un soutien pour les propriétaires souhaitant changer d’équipement de chauffage. Dans cette pièce d’eau, cela permet de collecter des aides pour le remplacement d’un chauffe-eau, d’un radiateur ou pour réaliser une isolation thermique. Vous pouvez également compter sur My Prime Renovation pour le remplacement des fenêtres par une menuiserie plus efficace. Cette aide financière est destinée aux occupants ayant des revenus modestes, le montant accordé varie en fonction des ressources.

TVA réduite pour la transition énergétique

Parmi le large éventail d’aides financières pouvant être utilisées dans le cadre d’une rénovation de salle de bain, vous trouverez la TVA à taux réduit. Une réduction judicieuse de la charge pour réduire le coût des matériaux nécessaires à la réalisation des travaux. Cette TVA de 5,5 % s’adresse à tous, propriétaires, locataires ou personnes séjournant gratuitement peuvent en faire la demande. Elle s’applique aux logements achevés depuis plus de 2 ans et pour être bénéficiaire, il est absolument nécessaire de faire appel à un professionnel RGE qualifié . Dans un endroit humide , vous pouvez l’utiliser pour améliorer le système de ventilation, isoler la salle de bain ou choisir un chauffe-eau thermodynamique. Là encore, il s’agit donc d’une aide visant à améliorer la performance énergétique de votre maison. Ces aides ne s’appliquent évidemment pas uniquement à la salle de bain, vous pouvez en bénéficier pour toute votre maison. Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, il est également conseillé de s’intéresser à l’ensemble du logement afin que ces travaux soient efficaces et vous permettent de réduire visiblement votre consommation.

Aide aux primes

En 2019, un système de certificats d’économie d’énergie a été créé, ces CEE ont encouragé la création de nombreux bonus appelés Coup de Pouce. Leur objectif : encourager les individus à travailler pour la protection de l’environnement en réalisant des travaux énergétiques et ainsi améliorer leur propre confort tout en voyant leur facture d’électricité diminuer. Ils peuvent ainsi sortir des combustibles fossiles polluants et profiter de la bienveillance des énergies renouvelables, qui sont plus écologiques et plus respectueuses. En d’autres termes, ce dispositif contribue à réduire l’impact énergétique des maisons françaises encore trop gourmandes en énergie… L’aide concerne le secteur du chauffage, mais également celui de l’isolation. Ainsi, les primes énergétiques Coup de Pouce contribuent à réduire la consommation des ménages grâce à la rénovation des émetteurs de chaleur ou à la simple amélioration de l’isolation. Ces bonus sont calculés en fonction des revenus, mais chacun peut en bénéficier.

L’éco-prêt à taux zéro

Réaliser les travaux liés à la rénovation de la salle de bain peut rapidement devenir onéreux, notamment lorsqu’il s’agit de réaliser des travaux énergétiques afin de la rendre plus saine et moins consommatrice d’énergie. Heureusement, il existe l’éco-PTZ, un prêt écologique avec un taux d’intérêt attractif de 0. Il est accessible à tous les bailleurs, occupants ou propriétaires qui souhaitent consentir un prêt pour améliorer la performance énergétique d’une maison . Peu importe votre travail (isolation, remplacement d’appareils de chauffage ou d’un chauffe-eau), la condition pour l’obtenir est très simple : la maison doit être achevée depuis plus de deux ans. Cette subvention accorde jusqu’à 30 000 euros à rembourser sur une période maximale de 10 ans. De toute évidence, le montant du prêt à taux zéro est calculé en fonction du revenu.

Subventions de l’Agence nationale pour l’habitat

L’Agence nationale du logement, mieux connue sous le nom d’Anah, a mis en place un dispositif financier appelé bonus « Vivre mieux ». Ce dernier lui permet de s’imposer comme l’un des principaux acteurs du financement des travaux énergétiques à domicile. L’Anah vous propose de financer jusqu’à 50 % du montant total de votre travail hors taxes. Financement fourni uniquement si, à la fin du projet, votre consommation d’énergie a diminué de au moins 25 %. Voici les autres conditions :

  • Être propriétaire ;
  • Faire partie des ménages dont les revenus sont considérés comme modestes ou très modestes ;
  • L’immeuble doit avoir plus de 15 ans ;
  • Les travaux doivent montrer un montant minimum de 1 500 euros.

Ce bonus peut vous aider à rénover les installations de chauffage, l’isolation et le remplacement des fenêtres et des portes de l’hébergement, y compris dans la salle de bain. Sans oublier qu’il peut être combiné avec d’autres aides !

L’aide financière offerte par les autorités locales

Si vous souhaitez rénover la salle de bain, il est conseillé de vous rapprocher de vos autorités locales : mairie, préfecture ou associations. Ces derniers offrent également une assistance pour les rénovations énergétiques , même lorsqu’il s’agit de salles de bains. Il s’agit d’aides financières qui varient d’une ville, d’un département ou même d’une région à l’autre. C’est également le cas pour leurs conditions d’éligibilité.