Puis-je travailler et toucher ma retraite ?

Puis-je travailler et toucher ma retraite ?

Il est important de faire une distinction claire entre l’âge légal de la retraite en Suisse (65 ans pour les hommes, 64 ans pour les femmes) et la retraite effective.

En effet, l’âge légal est principalement utilisé comme indicateur par rapport au système de retraite suisse. C’est lorsque vous atteignez cet âge légal que vous pouvez toucher votre rente AVS et votre rente LPP. (2e pilier). C’est également à cet âge que vous pouvez retirer des actifs de prévoyance de votre pilier 3A (vous pouvez également les récupérer 5 ans avant l’âge légal, ce qui sert également d’indicateur).

A lire également : Nos 04 conseils pour bien choisir une maison de retraite

L’âge légal marque également le moment où vous n’êtes plus tenu de cotiser à l’AVS (dès que vous cessez toute activité lucrative) ou au régime de retraite professionnelle. Vous ne cotisez plus non plus à l’assurance chômage : vous n’avez plus droit aux allocations de chômage dès que vous atteignez l’âge de la retraite.

Cet âge légal de départ à la retraite est un indicateur, mais il ne correspond pas nécessairement à la retraite effective. En effet, de nombreuses personnes assurées en Suisse souhaitent soit prendre une retraite anticipée, soit, au contraire, continuer à travailler au-delà de l’âge légal. Parfois, c’est même quelque temps après leur départ à la retraite que certaines personnes assurées décident de retourner au travail.

A lire également : Puis-je partir à la retraite à 55 ans ?

Est-il possible de travailler après l’âge légal de la retraite en Suisse et en dessous des conditions ?

Vous souhaitez reporter votre retraite

Il s’agit de la première possibilité : vous pouvez définitivement décider de reporter votre retraite si, au moment où vous atteignez l’âge légal de la retraite, vous souhaitez poursuivre votre activité lucrative que ce soit en tant que salarié ou indépendant.

De plus, l’âge légal de départ à la retraite ne met pas automatiquement fin à votre contrat de travail, sauf si le statut du personnel ou la convention collective le stipule. Si rien n’est défini, votre employeur devra résilier le contrat avec un délai de préavis.

Si vous souhaitez continuer à travailler avant l’âge légal de la retraite, vous pouvez reporter votre rente AVS de 1 à 5 ans. Pendant cette période, vous continuerez à contribuer à l’AVS de manière solidaire, c’est-à-dire que vous ne contribuerez plus pour vous-même, mais pour les autres. Vous paierez moins de cotisations de sécurité sociale puisque les cotisations ne seront déduites que de la partie de votre salaire qui dépasse une franchise (1 400 francs par mois — chiffre 2018). Puisque vous commencerez à percevoir votre rente AVS plus tard que les autres assurés, la pension sera plus élevée.

En ce qui concerne la prévoyance professionnelle, vous ne contribuerez plus au 2e pilier une fois l’âge légal de départ à la retraite atteint. Certains fonds de pension permettent de différer la pension LPP de quelques années et jusqu’à un maximum de 70 ans. Dans ce cas, vous bénéficierez d’un taux de conversion plus intéressant et donc d’une pension plus élevée que si vous aviez commencé à la percevoir dès l’âge légal.

Si vous avez un troisième pilier lié (pilier 3A), vous avez le droit de continuer à y contribuer jusqu’à 5 ans après l’âge de la retraite. Cela vous permet, en épargnant plus longtemps, de constituer plus de capital.

Vous voulez commencer à travailler de nouveau

Dans ce cas, vous recevez déjà une pension de retraite. Dans ce cas, sachez qu’il est tout à fait possible de cumuler votre rente AVS avec un salaire. Lorsque vous reprenez un emploi, vous devrez cotiser à l’AVS, bien que cela n’ait aucune influence sur votre pension.

Notez que vous paierez toujours moins de dépenses que les autres employés, puisque les cotisations sociales ne seront calculées que sur la partie de votre salaire qui dépasse une franchise et que vous ne paierez pas de primes d’assurance chômage.

Face à la difficulté de trouver un emploi, certains retraités préfèrent créer leur propre entreprise ou même créer une entreprise. Le fait d’avoir une activité indépendante peut également être combiné à une pension de retraite.